Les dangers du frelon asiatique dans l’Oise

Dans l’ois, en période estivale, il n’y a rien de tel que de profiter du soleil et de son jardin. Toutefois, une telle paix peut être perturbée par la présence d’insectes en tout genre. En plus de déranger la sérénité des occupants d’une propriété, les frelons asiatiques représentent aussi une véritable menace. En effet, ils représentent un fléau pour les abeilles qui constituent leur nourriture principale. Pour les humains, leurs piqûres peuvent être fortement handicapantes. Le danger est d’autant plus réel lorsqu’on sait qu’un nid peut contenir près de 2000 insectes. Face à cela, certains gestes sont à adopter, tant pour la prévention que lorsqu’un nid est découvert. A noter que seul un professionnel peut procéder à la destruction des frelons.

Menace pour les abeilles et les apiculteurs

Les abeilles (différencier une abeille d’une guêpe ) jouent un rôle important dans la pollinisation des plantes. Sans leur action, l’apparition de fruits et d’autres végétaux risque d’être difficile et de prendre plus de temps que prévu. Sans oublier la baisse de la production de miel. 10 frelons asiatiques seulement sont capables d’anéantir une ruche d’abeilles entière. La place des abeilles dans la biodiversité est primordiale mais depuis quelques années, on dénote une baisse significative de leur nombre. Bien entendu, les virus et les pesticides peuvent aussi être à l’origine de la disparition des abeilles mais les frelons asiatiques aussi en sont directement responsables.

Danger pour les humains

Un frelon isolé ne représente pas une réelle menace pour l’Homme (Comment reconnaître un frelon asiatique ?) . Le danger provient surtout de la proximité d’un nid. Bien caché dans les arbres ou dans les toits, on ne s’attend pas toujours à tomber nez-à-nez face à un nid de frelon. Accidentellement ou intentionnellement, on pourrait toucher ledit nid et se retrouver face à près de mille frelons asiatiques. Si jamais une personne a été piquée plus de 8 fois par cet insecte, cela pourrait lui causer des dommages irréversibles comme un choc anaphylactique par exemple ou un œdème de Quincke.

Mesures préventives

Pour se prémunir de tous ces problèmes, il convient de prendre certaines mesures comme la pose de piège. Les apiculteurs et même les particuliers peuvent en effet faire appel à cette méthode pour capturer la reine des frelons asiatiques et ainsi empêcher la formation d’un nid. Suivant un certain cycle de vie, il est préférable de poser ces pièges entre les mois de février et mai. Cette période correspond à la fondation des nids pour les frelons asiatiques. La pose de piège peut aussi se faire de septembre à novembre. Certes, le nid est bel et bien présent mais il y a moins d’insectes car c’est la période de reproduction.

Actions lors de la découverte d’un nid

Si un nid est découvert, il convient d’appeler d’urgence un professionnel de la destruction des nids de frelons asiatiques. Il est fortement déconseillé de se débarrasser d’un nid soi-même car les risques de piqûre nécessitent la prise de mesures spécifiques (équipements, systèmes de protection, etc.). Si jamais une personne a été piquée, il faut immédiatement l’emmener voir un médecin pour se faire ausculter. Il ne faut pas s’approcher d’un nid à moins de 5 mètres de distance. Très agressif, le frelon asiatique attaque les éventuelles menaces sans ménagements.